Le camping est une solution d’hébergement très prisée lorsque l’on dispose d’un budget limité pour réserver un hôtel. De plus en plus de personnes souhaitant faire des économies préfèrent aussi partir en camping. C’est d’ailleurs l’une des raisons pour lesquelles les campings et les terrains sont parfois surpeuplés et manquent de place. De ce fait, certains gérants n’hésitent pas à augmenter les tarifs.

Depuis quelques années, une nouvelle forme de camping a vu le jour et constitue une solution à ce problème de manque de place. Il s’agit du gamping.

Qu’est-ce que le gamping ?

D’abord, il faut comprendre que le mot gamping vient des mots « garden » et « camping ». Il s’agit de faire du camping chez l’habitant tout en profitant d’un coin du jardin contre une rétribution. Un propriétaire peut décider de louer son jardin à des campeurs qui recherchent un terrain pour s’installer. Après accord entre le campeur et le vacancier ce dernier peut alors implanter sa tente. Il faut noter que les services et les équipements peuvent varier d’un habitant à un autre.

Camper chez l’habitant : quels avantages ?

Faire du camping chez l’habitant présente de nombreux avantages. D’abord, cette forme de camping permet au campeur de séjourner loin du bruit. En effet, le campeur est souvent le seul à s’installer, ce qui n’est pas le cas avec les campings traditionnels. En outre, il y a plus de sécurité. Aussi, l’offre est beaucoup plus intéressante par rapport à celle proposée par les campings classiques. On y dépense beaucoup moins et c’est ce qui séduit de plus en plus de campeurs. Certains propriétaires proposent même gratuitement leurs jardins. Le campeur peut aussi obtenir de bons plans de sorties et de découvertes.

Les avantages ne concernent pas que le campeur. Le propriétaire ou l’habitant trouve également son compte. D’abord, en louant son jardin, il pourra gagner quelques euros en proposant des nuitées payantes. C’est également une occasion pour lui de rencontrer de nouvelles personnes et de découvrir de nouvelles civilisations s’il héberge des campeurs étrangers.

Il existe des sites internet spécialisés qui permettent de mettre en relation les propriétaires et les vacanciers. Parmi ceux-ci, on peut citer : Gamping.com ou encore CampingJardin.net.

Le camping chez l’habitant, est-ce réglementé ?

Le camping chez l’habitant est une activité autorisée pourvu que l’espace occupé ne fasse pas l’objet d’une zone de protection. Tout propriétaire de jardins peut accueillir des campeurs et louer des appartements. À noter que tout séjour sur des espaces interdits tels que les rivages de la mer ou les lieux classés et inscrits est interdit.